Montel de Gelat (Puy De Dôme) Commune de Haute Combraille

logo du site
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)

Accueil du site > Commune > Patrimoine local

Patrimoine local

"MISE AU TOMBEAU du MONTEL DE GELAT"

Classée sur la liste des objets historiques depuis 1955

IMG 0062 C’est une création de l’école de Chaource, près de YTOYES (Aube) dont la période d’activité a commencé en 1515. Les personnages (de gauche à droite) : Nicodème, Marie de Béthanie, St Jean, La Vierge Marie, Ste Marie-Madeleine, Salomé, St Joseph d’Arimathie.

Aucun document ne traite de cet important sujet, l’hypothèse de la mise en place se fonde sur plusieurs faits historiques :
- Les La Fayette (branche des Motier) deviennent seigneurs du Montel par le second mariage de Gilbert le 15 janvier 1423 avec Jeanne de Joyeuse qui était l’héritière du lieu. (elle est enterrée à Pontgibaud autre possession de la famille)
- Un de leur fils, Gilbert 3ièmme du prénom, épouse en 1473 Isabeau De Polignac, de laquelle il aura 15 enfants dont au moins deux sont nés au Montel
- Louis De La Fayette, un de leurs petits fils, conseiller du Roi, homme très pieux, par acte notarié du 25 juillet 1570 exprime le désir d’être enterré dans son église du Montel et lui lègue 500 livres pour messes qui sont spécifiées, avoir lieu dans la chapelle seigneuriale.
- Ce don de 500 Livres, somme considérable, bien trop pour des messes, a pu permettre l’achat des la statuaire appelée MISE AU TOMBEAU. Cette séduisante hypothèse doit toutefois être assortie de la réserve suivante : En 1590 le 27 ou 28 avril, le marquis de CANILHAC chef ligueur vexé d’avoir dû lever le siège de Pontgibaud se venge, pillant et incendiant le Montel peu ou mal défendu, ainsi qu’une partie de la forêt de Roche . On peut penser en effet que, cet iconoclaste comme beaucoup des protestants, aurait été trop content de briser la MISE au TOMBEAU en multiples morceaux avant des se retirer .
- Temporairement, cette statuaire avait pu être déposée dans la chapelle funéraire, accolée à l’église de la Chartreuse de Port Sainte Marie. Laquelle chapelle avait été construite par Gilbert Motier de la Fayette où il fut inhumé ainsi que sa femme Isabelle de Polignac. Quoi de plus naturel que Louis le petit fils ait eu le souci d’y mettre ce superbe témoignage !
- Autre évènement d’importance, Jacqueline MOTIER de la FAYETTE épouse le 11 mars 1558 Guy de DAILLON du LUDE. Leur fils François reçoit en héritage la baronnie du Montel vers les années 1600
- Le 14 octobre 1669 Gaspard de DAILLON évêque d’Albi devient héritier de la terre du Montel. Son action la plus marquante serait le transfert de, la mise au tombeau ; quoi de mieux pour un homme d’église, que de réintégrer en hommage à Louis De La Fayette cette magnifique œuvre sur son lieu de destination.
- Toutes ces manipulations avaient sérieusement endommagé l’œuvre qui dû être restaurée par les Beaux Arts en 1972
- (Crée par TRAPON le 15/12/05)

"EGLISE SAINT-MAMERT"

IMG 0167

- Construite au milieu du XIVième par Guy Aubert, frère d’Innocent VI (pape de 1352 à 1362) l’église St Mamert possède un riche mobilier. le clocher abrite un porche gothique en lave et granit (arc trilobé et têtes des maîtres d’œuvre Guy Aubert et sa femme) ainsi que deux bas-reliefs d’andésite : Crucifixion et Vierge allaitant
- Deux fonds baptismaux sont insérés dans le mur Nord de la nef (1ère et 3ième travée). Le transept possède des statues de bois doré St Roch, St Mamert, Vierge à l’enfant, un grand Christ en croix (XVIIème) et une Vierge de l’Immaculée Conception en bois ciré.
- L’ancienne chapelle du château (voir l’encadrement extérieur de la porte) a reçu une superbe Mise au tombeau de pierres peintes, créée entre 1515 à 1530, une impressionnante Piestà en bois, deux jolies consoles de pierres peintes encadrant le simple autel de granit.
- Des ruines de l’ancien château des Aubert subsistent. Leurs héritiers, les La Fayette, firent construire une gentilhommière à la Renaissance, remaniée et agrandie à la fin du XIème.

"CROIX"


De nombreuses croix jalonnent les routes et chemins

Bonnabaud Crosacoigne Eglise Entre D13 Rt des Gardes Entre Malganne Fournol Fournol Freteix1 Freteix2 La Croix Grande La Ribiere Le Villoret Les Bourrands Les Juillards Les Massards Longueville Malganne Notre Dame de La Paix Rt Auzance Les Besses Les Breux Les Jouberts Rt Etang Neuf Rt Merinchal

"Mais aussi ..."

DSC01126 DSC01117 DSC01130 IMG 0070 DSC01127



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP