Montel de Gelat (Puy De Dôme) Commune de Haute Combraille

logo du site
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)
  • Montel de Gelat (Puy De Dôme)

Accueil du site > Commune > Histoire

Histoire

HISTOIRE - Montel de Gelât, place forte fortifiée à la frontière de la marche avec un château-garnison. Aujourd’hui, il ne reste qu’une tour et quelques remparts. Le château a été remanié. - Centre de seigneurie, le seigneur était le chef de la défense locale. Il habitait la place forte avec son armée. - En 1224, elle appartenait à GUILLAUME, Comte de Clermont. - En 1356, elle fut vendue à Guillaume AUBERT, frère du Pape Innocent VI, propriétaire jusqu’en 1423, date du mariage de l’unique héritière avec Gilbert de MORTIER de LAFAYETTE qui devint par apanage, propriétaire du Montel. JURIDICTION - Entre 1250 et 1280, le Montel bénéficia d’une charte : une franchise qui rend libre les habitants du Montel. On trouve encore la démarcation de ce privilège par 4 croix. - Cette franchise permet aux habitants de ne pas être assujettis à l’impôt " le cens" et de charroyer une "vinée" par an. - En 1385, le Montel brûla, ravagé par une bande de routiers Anglais. la charte brûla et Etienne AUBERT ne reconnut pas son existence. Il y eut une fronde de la part des paysans. - Le 20 juillet 1400, la charte fut à nouveau reconnue. Le pays étant limitrophe de la Marche, la contrebande des faux sauniers (sel) s’y installa donc et enrichit le Montel. - En 1704, l’intendant de Moulins évalue à 700 le nombre de faux sauniers qui passent leurs chargements en Bourbonnais. Le Montel paye alors la plus forte imposition rurale. - En 1733, l’intendant fait un procès au Montel pour ne pas avoir sonné le tocsin sur les bandes de faux sauniers armés avec l’accord du curé et qui avaient transformé l’église en dépôt de faux sel. Le trafic déclina peu à peu mais on dit que ce pays rude est naturellement mutin. ECONOMIE Le Montel allait devenir une paroisse rurale parmi les plus imposées. Le Montel était une place de référence. - Il existe aussi une référence pour l’enseignement. En 1447 création de la première école qui disparaîtra à la Révolution ; les éducateurs du Montel sont aussi mentionnés ( XVIIe et XVIIIe siècle) - Le Montel a perdu son rang de chef-lieu de canton en 1801.



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP